La vie à durée déterminée

LIFE ON A TIME LIMIT
 
In France, some people can work for years without ever being offered an open-ended contract.
Or have no other choice than to take several jobs in order to earn the minimum wage.
 
In France, at the end of a day's temporary work, the next day's task can be cancelled without warning.
In France, workers with no official documentation often still have to pay tax.
 
We come across them, we live next to them, but we hardly know anything about their living conditions.
 
They are rarely members of unions, rarely defended, hardly represented in the media, more concerned about their survival than about their rights.
 
Nevertheless, they all suffer precarious work, educational and domestic situations, they endure debt, and they have trouble visualising the future.
 
These 10 portraits witness what France is like for these precariously employed people.
 
June-September 2012

 

LA VIE A DURÉE DÉTERMINÉE

 

En France, certaines personnes peuvent travailler des années sans se voir jamais proposer un CDI.

Ou ne peuvent avoir d’autre choix que de cumuler plusieurs emplois pour gagner un SMIC.

En France, il arrive qu'à la fin d'une journée de travail en intérim, la mission ne soit pas reconduite le lendemain,et ce, sans préavis.

En France il est fréquent que des travailleurs sans papiers aient à payer des impôts.

Nous les croisons, nous vivons à côté d’eux sans bien connaître leurs conditions d’existence.

Ils sont peu syndiqués, rarement défendus, peu présents dans les médias, plus préoccupés par leur survie que par leurs droits.

Pourtant ils vivent tous l'emploi, l'éducation et le logement précaires, l'endettement et la difficulté de se projeter dans l'avenir.

Plongée dans la France des travailleurs pauvres à travers 10 portraits.

Juin - septembre 2012

 

retour
counter

La vie à durée déterminée

<