Adrienne Surprenant
previous
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
©Adrienne Surpenant
next

Born in 1992, Adrienne Surprenant is a Canadian photographer based in France. After studying photography at Dawson College, she affirmed her documentary writing by working on long-term subjects in Nicaragua (2014-2015), then between Cameroon and the Central African Republic (2015 to 2021). 

Her favorite themes are located at the edge between the visible and the invisible, hoping to show situations in their complexity, to confront the public to them in a honest and empathetic way. Identity, mental health, human rights and the environment are intertwined in her projects, which capture the raw reality of the world. Photography is an uncompromising social engagement. 

Her work has been published in numerous international media outlets, including the Washington Post, Time, The Guardian, Le Monde, Le Monde Diplomatique, Al Jazeera & The New Humanitarian. Her series have been exhibited in Canada, France (Visa pour l'image) and England. She has received grants from the National Geographic Society, the Wellcome Trust, SCAM & IWMF. She has completed two HEFAT trainings since 2017. Adrienne joined MYOP in 2022.

____

Née en 1992, Adrienne Surprenant est une photographe canadienne basée en France. Après des études de photographie au Collège Dawson, elle a affirmé son écriture documentaire en abordant des sujets au long cours, au Nicaragua (2014-2015), puis entre le Cameroun et la République Centrafricaine (2015 à 2021). 

Ses thématiques de prédilection se situent à la lisière entre le visible et l’invisible, espérant rendre aux situations qu’elle aborde la complexité qui peut permettre de s’y confronter de façon honnête et empathique. Identité, santé mentale, droits humains et environnement s’entrelacent dans ses projets, qui rendent compte de la réalité crue du monde. La photographie est un engagement social sans concession. 

Ses travaux ont été publiés dans de nombreux médias internationaux, dont Washington Post, Time, The Guardian, Le Monde, Le Monde Diplomatique, Al Jazeera & The New Humanitarian. Ses clients incluent Médecins Sans Frontières, UNHCR, et Greenpeace. Ses séries ont été exposés au Canada, en France (Visa pour l’image, 2015) et en Angleterre. Elle est boursière de la National Geographic Society, du Wellcome Trust, de la SCAM & de IWMF. Elle a suivi deux formations HEFAT depuis 2017. Adrienne rejoint MYOP en 2022.

 

 

top
crédit : Sébastien Riotto
Please contact the agency for all enquiries :
+33 (0)1 42 33 82 35
bureau@myop.fr

Series

Zebras walk on the lower parts of Mount Kenya, with the peaks visible in the background, in Kenya, on August 16, 2022.

Africa’s Glaciers Twilight — Adrienne Surprenant

2022
700 hundred families live in Koulkimé3, of those, leaders saya that 200 families include ex-Boko Haram fighter, by the side of Lake Chad, in Chad, on April 1, 2023.

Chad : climate change inflames extremist insurgency — Adrienne Surprenant

2023
© Adrienne Surprenant/MYOP

Trapped by Rising Waters — Adrienne Surprenant

2021
Ngis Lengima vient trois fois par jour puiser de l'eau a ce réservoir d'eau, la seule qui reste dans le village, dans la région de Laisamis, au Kenya, le 6 février 2023. Elle utilisait un autre réservoir d'eau avant pour cuisiner et boire, mais vu qu'elle

Sécheresse au Kenya — Adrienne Surprenant

2023
La mosquée Al-Sahabat, à Derna, Libye, le 19 septembre 2023.

Libye : "On peut tout perdre sauf nos âmes" — Adrienne Surprenant

2023
Des membres de l'artillerie de la 93eme brigade s'apprêtent à manoeuvrer un 2S3 russe récupéré par les Ukrainiens, inutilisé depuis près d'un mois par manque de munitions, sur une position Ukrainienne à quelques dizaines de kilomètres d'un des fronts, au

Ukraine — Adrienne Surprenant

2023
couv

A Sleepless Country — Adrienne Surprenant

2018
couv

Dengue — Adrienne Surprenant

2019
Amina Said, 28, and Fatdua Jama, 34, go look for water in Adad's dry riverbed, Karasharka (rock-pit) camp, Somaliland. Like 59 000 other pastors from the Sanaag and Sool regions, they have been forced into internal displac

"The drought made us equal" — Adrienne Surprenant

2017
Garikorte Elemo, 22 ans, a perdu son premier-né et unique enfant d'un diarrhée peut-être liée à la sécheresse, et sa grand-mère est morte de faim, au village de Ballah, dans la région de Laisamis, au Kenya, le 6 février 2023.

Portraits — Adrienne Surprenant

2023

Publications​ / Exhibitions

couv

EXPOSITION : PORTRAIT D’UN PAYS SANS SOMMEIL

2022
Le Monde 2022

Le Monde en Ukraine

2023